Nissan Ariya 2023: pas tous admissibles aux rabais électriques?

Maintenant qu’on connaît les prix canadiens du Nissan Ariya 2023, penchons-nous sur les rabais gouvernementaux auxquels le VUS électrique aura droit… ou pas.

Vous êtes de ces clients qui ont réservé un Nissan Ariya, le VUS électrique qui remplace la Nissan Leaf – celle par qui la vague «verte» a mondialement déferlé il y a une décennie? Alors, prenez un moment pour consulter la liste des véhicules qui peuvent prétendre aux rabais gouvernementaux – 7000$ au Québec et 5000$ au Canada.

Surprise: toutes les versions du Nissan Ariya 2023 ne sont pas (encore) admissibles.

You are reading: Nissan Ariya 2023: pas tous admissibles aux rabais électriques?

Ainsi, au programme provincial Roulez Vert, le rabais de 7000$ ne s’applique seulement, pour le moment du moins, qu’aux deux versions de base – toutes deux à roues motrices avant (traction). Il s’agit du Nissan Ariya Engage (à partir de 52 998$) et du Nissan Ariya Venture+ (à partir de 59 498$).

Au programme fédéral, qui verse un rabais additionnel de 5000$, une troisième variante est admissible, elle aussi à traction, soit le Nissan Ariya Evolve+ (à partir 64 998$).

Readmore : Sudan reprimands UN envoy over name for safety forces to point out restraint

Mais voilà: des trois versions à traction intégrale (AWD) du Nissan Ariya, qui doivent pourtant être commercialisées au Canada au début de l’année 2023, aucune ne figure à la liste des «incitatifs» gouvernementaux, tant provinciaux que fédéraux.

Tout est une question de plafonds

Bon, avant de paniquer, il faut se rappeler que tout est une question de plafonds. Pour avoir droit aux rabais, en effet, la version de base d’un véhicule électrique doit s’afficher à un prix de détail suggéré par le fabricant (PDSF) qui respecte les seuils maximaux.

Au Canada, afin de palier à la rareté des véhicules et l’explosion de leurs prix, ce plafond a récemment été relevé à 65 000$ pour les versions d’entrée de gamme des VUS et des camionnettes. Les versions plus équipées de ces modèles, donc les plus coûteuses, sont également admissibles aux rabais, en autant que leur PDSF ne dépasse pas 70 000$.

Au Québec, ce plafond est encore fixé à 60 000$, ce qui retranche le Nissan Ariya Evolve+. Heureusement pour ceux qui ont sélectionné cette configuration à deux roues motrices, le seuil provincial doit sous peu être relevé à la même hauteur que le seuil fédéral. Et ce sera fait «dans les prochaines semaines, afin de tenir compte du contexte économique actuel», stipule le site du programme Roulez Vert.

«Lorsqu’un véhicule est ajouté à la liste des véhicules admissibles, le rabais est appliqué de manière rétroactive si le véhicule répond à toutes les conditions d’admissibilité», nous a précisé Stéphane Desmeules, à la Direction des communications du Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles du Québec. Le porte-parole de Nissan Canada, Didier Marsaud, ajoute qu’avec ce «nouveau plafond rétroactif au 1er avril 2022, aucun client potentiel d’Ariya ne sera pénalisé.»

2023 Nissan Ariya

Et le Nissan Ariya AWD, lui?

Avec son prix de base fixé à 60 598$, le Nissan Ariya 2023 à traction intégrale devrait au moins figurer à la liste d’admissibilité fédérale… mais ce n’est pas le cas. Pourquoi? La réponse est toute simple: «Puisque l’Ariya AWD n’arrivera qu’en 2023», Nissan Canada n’a pas encore présenté d’application aux autorités gouvernementales, nous a confié M. Marsaud.

Readmore : No consensus on consent to oil and gas activity for Yukon First Nations

Et vrai que ce qui s’amène d’abord chez les concessionnaires canadiens, d’ici la fin de cette année, ce sont les trois variantes suivantes du Nissan Ariya, équipées d’un seul moteur électrique:

  • Le Nissan Ariya Engage (FWD, à partir de 52 998$), doté de la petite batterie de 63 kWh, pour 214 chevaux et un couple de 221 lb-pi, et qui promet une autonomie de 346 kilomètres;
  • Le Nissan Ariya Venture+ (FWD, à partir de 59 498$), qui empoche la batterie de 87 kWh et qui ajoute le port de charge rapide CCS. La puissance du moteur électrique augmente à 238 chevaux et l’autonomie atteint un sommet pour la gamme – à 482 kilomètres;
  • Le Nissan Ariya Evolve+ (FWD, à partir de 64 998$), lui aussi équipé de la batterie plus généreuse mais pour 458 kilomètres, et qui gagne le moniteur Intelligent Around View, le toit ouvrant panoramique et le hayon électrique.

Pour pouvoir se glisser au volant d’un Nissan Ariya à traction intégrale, il faudra patienter jusqu’au début de l’année prochaine. Et alors, trois versions AWD – un duo de moteurs électriques désigné comme e-FORCE – se déclineront comme suit:

  • La version la plus abordable, le Nissan Ariya Evolve e-4ORCE (à partir de 60 598$), livrera une puissance de 335 chevaux et 413 lb-pi de couple, et sa batterie de 63 kWh devrait offrir une autonomie de 330 kilomètres. Le toit ouvrant panoramique et l’affichage tête haute seront compris;
  • Vient ensuite le Nissan Ariya Platinum+ e-4ORCE (à partir de 69 198$), dont la puissance grimpe à 389 chevaux et 442 lb-pi de couple, d’une autonomie estimée à 426 kilomètres. Parmi les équipements qui monteront à bord, pensez hayon à ouverture commandée par le mouvement et le système ProPILOT Park.
  • Finalement, et pour un temps limité, le Nissan Ariya Premiere e-4ORCE, l’édition spéciale de lancement (à partir de 69 998$), ajoutera le revêtement de cuir Nappa et des jantes exclusives de 19 pouces – entre autres.

Toutes les six déclinaisons du Nissan Ariya 2023 seront proposées avec, de série, l’assistance ProPILOT, les fonctionnalités Apple CarPlay/Android Auto, deux écrans de 12,3 pouces et le bouclier de sécurité 360 degrés.

2023 Nissan Ariya

Related Articles

Related Posts


This will close in 0 seconds